Venez profiter des premiers couchers de soleil

casa sunsets

Tous les soirs du 31 mars au 9 avril, venez profiter des premiers couchers de soleil et des concerts gratuits sur le rooftop du Nüba !

36 Quai d’Austerlitz, 13e. De 18h à 0h30 la semaine, à partir de 17h le samedi. Entrée libre.

Le Douanier Rousseau au Musée d’Orsay

tmp_929a3715ddce833727e5dc3cad25efbc

Peintre éminemment singulier, Henri Rousseau est un cas unique dans l’histoire de l’art européen. Son oeuvre s’inscrit pourtant dans son temps, au tournant du XXe siècle : en confrontant sa peinture à quelques-unes de ses sources d’inspiration, qui comptent l’académisme comme la nouvelle peinture, et aux oeuvres des artistes d’avant-garde l’ayant intronisé comme père de la modernité, Le Douanier Rousseau.

Exposition du 22 mars au 17 juillet 2016, au Musée d’Orsay.
de 9h30 à 18h : le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche
de 9h30 à 21h45 le jeudi
vente des billets jusqu’à 17h, 21h le jeudi

Plus d’infos sur le site du Musée d’Orsay

wonder.land, le nouvel opéra rock de Damon Albarn

wonderland_anim-1600

Neuf ans après l’opéra pop Monkey, Journey to the West (2007), le compositeur pop-rock britannique Damon Albarn (Blur, Gorillaz) retrouve la scène du Châtelet pour la création française de wonder.land, un nouveau musical 2.0 inspiré des Aventures d’Alice au pays des merveilles.

L’héroïne de cette version contemporaine de l’histoire est la jeune Aly, malheureuse chez elle et à l’école, qui s’échappe dès qu’elle le peut dans le monde virtuel de wonder.land, un jeu en réseau dans lequel chaque participant se crée un avatar. Au sein de cet univers peuplé de personnages étrangement familiers, elle devient Alice, l’adolescente belle et courageuse qu’elle rêve d’être dans la réalité.

Au théâtre du Châtelet, du 7 au 16 juin 2016

Pour réserver une place, c’est ici

Exposition Velvet Underground à la Philharmonie de Paris

Velvet expo

À l’occasion du 50e anniversaire du fameux « album à la banane », cette exposition offre une plongée dans l’univers du Velvet Underground, groupe mythique qui a marqué un tournant dans l’histoire de la musique.

Du 30 mars au 21 août 2016 à la Philharmonie. Prix de l’entrée : 10€

Pour réserver son billet, cliquer ici

Maris et femmes au théatre

MARIS ET FEMMES 40x60_02

A New-York, l’horloge des femmes s’emballe aussi vite qu’ailleurs et chez les hommes le démon de midi est tout aussi ponctuel. Sous nos yeux, deux couples vont traverser en un temps record tout le spectre de la remise en question, nous offrant une chronique conjugale à la sauce New-Yorkaise où tout devient savoureusement extravagant grâce à l’esprit inimitable de Woody Allen.

Au Théâtre de Paris – Salle Réjane, Du mardi au samedi à 21h, matinée le samedi à 17h, matinée le dimanche à 15h00. Tarif entre 30 et 40€.

Plansplan a adoré cette pièce et vous offre un bon plan pour avoir une réduction jusqu’au 14 février : appelez le 01 42 80 01 81 et indiquez le code « WOODY », les places en catégorie 1 seront à 31€ au lieu de 43€ et les places en catégorie 2 seront à 24€ au lieu de 33€ !

 

 

Bettina Rheims à la Maison européenne de la photo

Bettina Rheims

Portraitiste brillante, Bettina Rheims a su imposer dans l’imaginaire collectif les visages qui peuplent son monde. Ses héroïnes, les femmes anonymes ou célèbres passées devant son objectif, sont photographiées avec la même bienveillance, comme tend à le montrer la scénographie de l’exposition, qui présente en regard, les portraits des idoles de la musique des années 2000 et ceux des femmes détenues dans les prisons françaises, sa toute dernière série.

Exposition du 28 janvier 2016 au 27 mars 2016 à la Maison Européenne de la Photographie 5/7 Rue de Fourcy – 75004 Paris – métro Saint Paul.
Ouvert au public du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45. Fermé lundi, mardi, jours fériés. Gratuit tous les mercredi de 17h à 20h.

Plus d’infos ici

Philippe Halsman – Étonnez moi !

JDP-HALSMAN-2015-00-300x428

 

« En 1921, Philippe Halsman découvre le vieil appareil photo de son père, et parle de « miracle » lorsqu’il développe ses premières plaques de verre dans l’évier de la salle de bain familiale .
Il a 15 ans, et c’est le premier contact avec la photographie de celui qui va de venir l’un des plus grands photographes du XX e siècle. Cette exposition met pour la première fois en lumière l’ensemble de la carrière du photographe américain depuis ses débuts à Paris dans les années 1930 jusqu’à l’immense succès de son studio new-yorkais entre 1940 et 1970. Portraitiste travaillant pour des magazines, avec plus de 100 couvertures de LIFE à son actif, Philippe Halsman n’a eu de cesse d’expérimenter et de repousser les limites de son medium. Il collabore longuement avec Salvator Dali, immortalise de nombreuses célébrités, notamment Marilyn Monroe, et invente la jumpology, qui consister à photographier des personnalités en train de sauter, offrant ainsi un portrait plus naturel et spontané. Philippe Halsman se distingue par l’étendue de son champ d’activité: portraits, mode, reportages, publicités, projets personnels, commandes privées et institutionnelles. La photographie de Philippe Halsman se caractérise par une approche directe, une parfaite maîtrise technique et un soin du détail, et son oeuvre révèle aussi une grande diversité animée par une constante exploration du médium. »
Exposition du 20 octobre 2015 au 24 janvier 2016, au Musée du Jeu de Paume, métro Concorde, Paris. Ouvert Mardi de 11h à 21h. Du mercredi au dimanche de 11h à 19h. Fermé le lundi. Prix : 11.20€.
%d blogueurs aiment cette page :